« Pour 2 pequenots qui s’y baignent… «