Claude Descamps : «Il faut un nouveau vote»